Témoignages à son décès PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Yves Rancourt   
Vendredi, 27 Février 2009 09:31

 

DÉCÈS DU PÈRE EMILIANO TARDIF


Il fut un figure importante du Renouveau Charismatique

CORDOBA, 10 juin (ZENIT) - Le Père Emiliano Tardif est mort le 8 juin dernier, à l'âge de 71 ans, d'un infarctus, dans la ville de Cordoba (Argentine), où il prêchait une retraite pour le renouveau charismatique.

En septembre 1956, le Père Tardif s'installa dans la République de Saint Domingue et devint missionnaire du Sacré Coeur, puis provincial de la congrégation. En 1973 il dut rentrer au Canada (son pays d'origine) pour être hospitalisé d'urgence à cause d'une tuberculose aiguë. Les médecins lui annoncèrent qu'il aurait besoin d'un an de traitement.

"Après que les médecins m'aient fait tous ces examens et avant qu'ils ne commencent leurs traitements, je me souviens que cinq personnes d'un groupe de prière charismatique du Québec sont venues me voir. Elles ont prié pour moi dans la chambre de l'hôpital et le Seigneur m'a guéri en trois ou quatre jours" raconta le Père Tardif. Après cet événement, le Père Tardif décida d'approfondir la spiritualité du Renouveau Charismatique Catholique et de participer à des retraites et des rassemblements. En novembre 1973 il reçut un charisme de guérison. "Ce fut pour moi un formidable instrument du Seigneur pour accompagner mon travail d'évangélisation".

Il revint à Saint Domingue mais commença à voyager à travers le monde entier, où il attirait des foules immenses. Il y a 22 ans il fonda la communauté des Serviteurs du Christ Vivant, présente actuellement dans plusieurs pays d'Europe et d'Amérique.

Selon Giovanna Manzo, membre de la communauté en Italie, le Père Tardif disait toujours qu'au moment de sa mort "la première chose qu'il demanderait au Père serait : 'Pourquoi guéris-tu certaines personnes et pas d'autres ?'", une preuve de l'humilité de ce prêtre qui n'a jamais cherché à être que le serviteur de Dieu, l'humble instrument de son amour auprès de ceux qui souffrent.
ZF99061006

DEUIL NATIONAL A SAINT DOMINGUE POUR LE PÈRE TARDIF

SAINT DOMINGUE, 13 juin (ZENIT) - Le Président Leonel Fernández a décrété hier une journée de deuil national à l'arrivée dans le pays de la dépouille du Père Emiliano Tardif, décédé en début de semaine en Argentine.

Le président a déclaré que "le décès du Père Emiliano Tardif affligeait profondément les dominicains parmi lesquels il avait témoigné d'une grande sensibilité, d'une solidarité chrétienne authentique et où il avait exercé une profonde vocation pastorale".

Le Père Tardif est mort mardi dernier d'un arrêt cardiaque à San Antonio de Arredondo, dans la province de Córdoba, en Argentine où il prêchait une retraite pour 250 prêtres.
ZF99061307

LE PAPE REÇOIT LE NOUVEAU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE

M. Hipolito Mejia offre un livre sur le Père Tardif au Saint Père

CITÉ DU VATICAN, lundi 3 juillet 2000 (ZENIT.org) - Jean-Paul II a reçu ce matin le nouveau président de la République Dominicaine, M. Hipolito Mejia, en audience. Celui-ci était accompagné par son épouse et quelques autres personnes. Le nouveau président de la République Dominicaine a été élu en mai dernier et remplace M. Lionel Fernandez. Il prendra ses fonctions le 16 août prochain. Les deux hommes se sont entretenus en privé pendant 15 minutes. A la fin de la rencontre, le Pape a rencontré l’épouse du président et les onze personnes qui les accompagnaient.

 

Dans une ambiance chaleureuse, le Pape et le nouveau président ont échangé des cadeaux le Pape a remis les médailles du pontificat au président et ce dernier à remis au Saint Père le livre du P. Emiliano Tardif "Un homme de Dieu". Le Père Tardif (décédé il y a quelques mois) était missionnaire canadien dans la République Dominicaine. Il a joué un rôle important dans le Mouvement du Renouveau Charismatique dans le monde entier, à travers ses conférences et ses livres.

"Je vous bénis, ainsi que votre pays", lui a dit le Pape en espagnol. Présentant sa femme au Saint Père, le nouveau président a souligné l’importance que la République Dominicaine accorde à la famille.

Père Émilien Tardif

Missionnaire du Sacré-Coeur

Né le 6 juin 1928.

Décédé le 8 juin 1999

Seigneur, vous savez combien je désirais être auprès des miens pour leur faire du bien; puisque vous m’avez rappelé à vous, Seigneur, prenez ma place auprès d’eux, soyez leur ami et leur consolateur.

Mon Dieu, j ‘ai achevé ma course, mon pèlerinage est terminé, j ‘ai consommé l’ oeuvre que vous m’aviez confiée, et maintenant je retourne a vous afin de vous prier avec plus d’amour et de ferveur pour ceux qui vont demeurer après moi.

 

Message reçu:

France le 12 Novembre 2002
Cher Frère en Christ,
Permettrez-vous à un humble Evêque de l'Eglise Orthodoxe Ukrainienne Autocéphale de témoigner sur Le Père tardif.
Nous avons correspondus ensemble durant plusieurs mois quelques temps sa naissance au ciel. Nous partagions l'enthousiasme de l'unification de l'Eglise et la certitude que Le Seigneur agit aujourd'hui comme hier parmis nous si nous le laissons agir !
Le père Tardif était un homme de bien, parlant du Seigneur non comme un théologien décorticant les écritures afin de savoir quelle fut la vie de Jésus mais témoignant de la réalité vivante du Seigneur dans Le Monde. Qu'avons-nous besoin de savoir comment Le Seigneur vivait puisqu'il vit toujours parmi nous ?
Puisse notre frère Emiliano priez Le Seigneur d'envoyer sur l'Eglise La Grâce de l'Unité afin qu'Elle puisse la transmettre au Monde.
++Kallistos, Archevêque

 

Mise à jour le Vendredi, 21 Novembre 2014 15:19