Père Émilien Tardif
Padre Emiliano Tardif

Viajero de Dios

Dixième anniversaire de son décès

10e anniversaire du P. Émilien Tardif

 

 

 

 

 

Le jeudi 18 juin, à 19 h, à Rapide-Danseur et le vendredi 19 juin, à 19 h, à la Maison Mère des Sœurs de Notre-Dame-Auxiliatrice, en la fête du Sacré-Cœur, on célébrera une messe à chaque endroit pour souligner le 10e anniversaire du décès du Père Émilien Tardif. Ce sera suivi d’un enseignement et d’un ministère de prière pour les malades.

Qui est Émilien Tardif ?

Le Père Émilien Tardif a été ordonné prêtre dans la communauté des Missionnaires du Sacré-Cœur le 24 juin 1955, à Rapide-Danseur en Abitibi-Ouest. En 1956, il se rend en République dominicaine où il devient professeur au Séminaire de San José de Las Matas jusqu’en 1963. De 1959 à 1963, il fonde et dirige une revue qui paraît toujours Amigo del Hogar (Ami du Foyer). De 1966 à 1973, il devient le supérieur de sa congrégation en République dominicaine et en 1971, il est l’administrateur provincial des Missionnaires du Sacré-Coeur.

En 1973, il est miraculeusement guéri d’une tuberculose aigüe, ce qui en fait un homme de Dieu et un prédicateur très recherché, à qui on reconnaît un fort charisme de guérison. Lorsque des guérisons se produisaient, le père Tardif affirmait : « Malades, vous avez raison de demander au Seigneur d’être guéris, il ne faut pas avoir peur de l’amour de Jésus, de l’abondance de son amour ». Il décède brusquement le 8 juin 1999 alors qu’il prêche une retraite à Cordoba en Argentine.

 Pour cette occasion unique, le diocèse reçoit la visite du Père André Dumas, m.s.c, un confrère du Père Émilien, qui sera accompagné de Roberto et Maria Giovanni, co-fondatrice des Serviteurs-du-Christ-Vivant, une communauté qui compte plusieurs maisons de prière et d’évangélisation à travers le monde. Mère de cinq enfants, elle est une femme de foi remplie de charismes qu’elle met au service de l’Église. Ces visiteurs de la République Dominicaine veulent connaître les lieux où a vécu le Père Tardif, la maison familiale et surtout l’église paroissiale où il a été ordonné prêtre. 

Ces rencontres des 18 et 19 juin veulent célébrer le 35e anniversaire de la première soirée de prière du Renouveau charismatique qui se tenait à la Maison Mère en juin 1974, à laquelle participait le Père Tardif. C’est lui qui initiait la soirée de prière qui s’y déroule depuis lors. À noter qu’il est le frère de Sr Adrienne Tardif, n.d.a. Un procès en vue de sa béatification à été ouvert le 15 juillet 2007 par le cardinal Lopez Rodriguez.

Un article publié dans L’Église de Rouyn-Noranda, vol. 9, n° 10, juin 2009.

Programmation: Patrick Allaire, ptre
Cartes de souhaits